LE FIL DU RHÔNE

LE FIL DU RHÔNE

UNE BOUTEILLE DANS LE RHÔNE

Les fleuves ne se préoccupent pas des frontières qu’ils traversent, ils coulent simplement là où ça leur convient. Le Rhône, qui prend sa source à 1850 m d’altitude (au glacier du Rhône)

au cœur des Alpes suisses et se jette dans la mer en Camargue près de Marseille, en est un parfait exemple.

Il y a une vingtaine d’années, j’ai imaginé une bouteille dans le Rhône et j’ai voulu montrer que la Suisse a la possibilité d’être non seulement un terminus, mais aussi un point de départ. Tout comme ce fleuve, qui prend sa source dans

un glacier de montagne, traverse le lac Léman, suit les champs de lavande de la Provence et, après 812 km, se mêle aux eaux de la Méditerranée en Camargue et se jette jusqu’au nord de l’Afrique.

En dégustant les échantillons de chocolat de Choba Choba, cette histoire a repris vie en moi. Le projet est en fait comme le début du Rhône – un point de départ.

Amicalement, Stephan Eicher

Limited Art Edition Choba Choba Chocolat

photos: Daniel Infanger

CHOBA CHOBA

Nos chocolats sont exclusivement composés de cacao raffiné provenant de notre production de la vallée de l’Alto Huayabamba dans l’Amazonie péruvienne. Ce micro-terroir magique est idéal pour la production du cacao. Il est situé au cœur de l’origine du cacaoyer ! Nous contrôlons la qualité dès le semis de la plante et veillons à ce que le cacao soit récolté au bon moment, parfaitement fermenté et séché, puis expédié en Suisse.

Une fois le cacao est arrivé, nous l’ajoutons uniquement à du beurre de cacao et du sucre de canne brut pour la fabrication du chocolat – et ça donne du pur chocolat Grand Cru!

Choba Choba: une autre vision de l’industrie du chocolat

Choba Choba a une démarche totalement différente du reste de l’industrie. Notre nom en dit long: Choba Choba signifie « je t’aide, tu m’aides » en quechua. Nous ne visons pas à « maximiser les profits des actionnaires », mais à améliorer de façon durable les conditions de vie des producteurs de cacao au Pérou. En plus de recevoir des revenus deux à trois fois plus élevés avec la vente des matières premières, les familles des producteurs de cacao participent également au capital social de l’entreprise, aux décisions importantes ainsi qu’aux bénéfices. Les producteurs de cacao ne sont pas des fournisseurs en matière première, mais des co-entrepreneurs.


1 commentaire

  • Desarzens Martine

    Cher Stephan Eicher, quelle belle idée de partir de la Suisse…..originalité que cette bouteille dans le Rhône, en plus une fois de plus vous nous proposez un produit dont chaque achat permet à une famille amazonienne de mieux vivre ! Félicitations pour ce beau produit Choba Choba " je t’aide, tu m’aides" . Amicalement. Martine Desarzens. Lausanne.

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés